Le mot du Maire

Didier Cazimajou

Chères Portésiennes, Chers Portésiens,

 

L’automne s’est invité à Portets et nous devons désormais faire avec. Après plusieurs mois de faibles précipitations, il faut espérer que cette saison permettra aux nappes phréatiques de se renouveler pour le bien-être de tous et de notre fragile environnement.

Pour continuer sur l’environnement, je voudrais vous parler de nos bas-côtés et de nos forêts qui sont régulièrement souillés par des personnes irresponsables. Il faut savoir que je mandate régulièrement les services de la mairie pour réaliser un nettoyage régulier, mais à peine le travail terminé il faut parfois recommencer. N’hésitez pas à nous signaler les dépôts, nous ferons en sorte de les éliminer avant que l’accumulation ne rende la tâche plus difficile. Je suis certain qu’il ne s’agit que de quelques individus, mais leurs actes ont le pouvoir de nuire à l’ensemble de la communauté et à notre paysage. Je ne trouve aucune excuse à ces comportements, aucun prétexte n’autorise de commettre des délits. Pour rappel, cette infraction peut être sanctionnée de 1500€ d’amende, voire plus s’il s’agit de déchets industriels.

Heureusement la vie de village compte davantage de bons côtés. Avec le Conseil des Sages et les associations d’anciens combattants, nous préparons activement depuis plusieurs mois le centenaire de l’Armistice de 14-18. Ce 11 novembre 2018 devrait être mémorable et je vous invite à y participer. Les festivités commenceront dès le 10 avec une exposition et une conférence, vous aurez rapidement toutes les infos pratiques. 

Les commémorations n’empêchent pas pour autant de se tourner vers l’avenir. Nous invitons les enfants à participer à la vie de la commune au travers du Conseil Municipal des Jeunes qui vient d’être élu,  et nous venons également d’inaugurer le « Local Jeunes » qui  permet aux collégiens de 11 à 14 ans d’avoir un lieu pour se retrouver en toute sécurité. L’avenir, c’est aussi l’embellissement de la commune par un entretien régulier et par la réalisation de travaux de modernisation de la voirie. À ce propos, le chantier de la route du Courneau suit son cours sans retard. Je reconnais que c’est un mauvais moment à passer pour les riverains, mais je peux vous dire que les habitants de Chaye ou de Candaubas ne regrettent pas ces quelques mois d’inconfort, ils bénéficient aujourd’hui de réseaux rénovés, de lignes électriques enterrées et d’équipements leur garantissant une plus grande sécurité dans leurs déplacements.

Avec le Conseil Municipal, nous continuons chaque jour notre effort pour offrir aux Portésiens un service de qualité tout en imaginant ce que pourrait être Portets dans dix, quinze, ou vingt ans. La fonction de maire est passionnante et je vous remercie de tous les messages de soutien que je peux recevoir, aussi soyez certain de mon indéfectible engagement pour notre village. 

 

Ensemble continuons de décider Portets !

Votre Maire,

DIDIER CAZIMAJOU