Les actualités


Publié le 10 avril 2018

Journée pour l'environnement le 21 avril

Chaque année des familles, des associations, des élus, bref tous les volontaires donnent un petit coup de pouce à la nature en participant à la journée écocitoyenne. Bien sûr, les pollueurs sont rarement ceux qui ramassent, aussi la commune souhaite remercier les personnes qui modèrent leur consommation, qui trient, qui éduquent, et qui participeront à cette journée censée nettoyer, donner l'exemple et nous donner la pleine conscience de notre impact sur l'environnement. Le mieux serait peut-être de retourner cette pollution aux pollueurs mais ce serait s'abaisser à leur niveau, alors ramassons, une nouvelle fois... Mais ramassons dans la bonne humeur, en se baladant, en faisant connaissance et en partageant ce repas de midi offert par la municipalité.

Tout ceci a un sens, le bon sens.

Infos sur l'affiche ci-jointe

 

Publié le 9 avril 2018

4ème Salon du Jardin des FloriGraves

À Portets, on ne se déplace pas pour aller à la jardinerie, on tient un Salon …

Pour sa 4ème édition, le Salon du jardin de l’association portésienne FloriGraves avait un défi à relever : faire aussi bien que l’an dernier… Pari tenu même si les organisateurs se seraient bien accommodés de quelques rayons de soleil supplémentaires. Pas assez de pluie en tout cas pour décourager l’envie de déambuler dans les allées bien dessinées du Parc du Chéret. Beaucoup sont repartis les bras bien encombrés, on peut aisément imaginer que le dimanche s’est prolongé genoux à terre et arrosoir en main… Il faut préciser que le choix est un des atouts de ce rendez-vous annuel : Pépiniéristes, horticulteurs, apiculteurs, décorateurs, savonniers, artisans d’art, experts du jardin, artistes…avec tous le point commun de se complaire dans cette nature à la fois nourricière et fragile. On se promène, on regarde, on sent, on se divertit et surtout on apprend en s’amusant, c’est ça un Salon du Jardin par FloriGraves et c’est tant mieux.

Caractère unique, il faut noter que les spectacles équestres et l’attraction du maréchal ferrant en plein travail ont donné un relief particulier à ce dimanche. Maty Chaussette et ses équidés ont apporté une note de désinvolture… sérieuse au salon. L’art du dressage est merveilleux quand l’amusement et la complicité transpire, on ne sait d’ailleurs pas qui entraîne l’autre dans ses délires, il n’y a qu’à voir les photos…

Le maire, présent sur le salon, en a profité pour remercier de vive voix les organisateurs bénévoles et passionnés. La municipalité qui a apporté son aide logistique (un grand merci au service technique) est prête pour fêter comme il se doit le (déjà) 5ème anniversaire de ce salon. En attendant, il y aura l’été avec son lot de fruits et de légumes tous issus de nos très chers jardins...

Pour retrouver les exposants il suffit de se rendre sur le site internet des FloriGraves, toutes les coordonnées vous y attendent… 

https://www.lesflorigraves33.net/

Voir les Photos...

Publié le 3 avril 2018

Une chasse gourmande et sucrée.

La chasse aux œufs de Pâques du lundi 2 avril a été suivie par de vaillants petits chercheurs qui ont couru dans tous les sens pour ramener les précieuses confiseries… Cette deuxième édition a connu un joli succès, une satisfaction pour les acteurs de cette chasse où il fallait être très rapide.

C’est à Capucine BALL, membre du Conseil Municipal des Jeunes, que revient l’initiative de l’organisation, elle s’est particulièrement démenée pour obtenir un bon d’achat auprès de Carrefour Market de Beautiran, car vous ne le savez peut-être pas mais il faut parfois suppléer les cloches paresseuses… 

Donc un grand merci général à tous ceux qui se sont investis pour donner aux enfants de précieux souvenirs. Merci à Émilie Vannier pour la belle affiche, merci à Karine Dominguez et Frédéric Zohar pour l’encadrement de la matinée, et un immense merci aux enfants du périscolaire qui ont confectionné les paniers indispensables pour réussir la collecte.

L’histoire ne dit pas si les élus présents ont su résister à l’appel du chocolat, mais le maire, Didier Cazimajou, était particulièrement satisfait de cette petite parenthèse à destination des enfants, une simple chasse aux œufs mais que d’émotions !

Publié le 30 mars 2018

Le château de Lagueloup protégé au titre des monuments historiques

La Commission Régionale du Patrimoine et de l'Architecture réunie le 13 mars 2018, à Angoulême a protégé au titre des Monuments Historiques le château Lagueloup à Portets. Après, le château de Portets, de l’Hospital et de Mongenan, c’est au tour de cet emblématique château de la rue de la Liberté appartenant à Florence Mothe d’être ainsi protégé.

Cette mention au patrimoine historique est l’occasion de refaire connaissance avec un lieu  dont les premières pierres remontent aux origines de la chrétienté, avec notamment un imposant baptistère dont les vestiges sont encore visibles dans le jardin. Mais c’est seulement sous Napoléon III que le chai que nous connaissons sera édifié. À noter que l’architecte de ce bâtiment (Samuel Wolf), construit sous les préceptes d’Eiffel,  fut aussi le concepteur de l’actuel aqueduc de Budos.

Aujourd’hui, La partie supérieure du bâtiment de 1750 m2 présente une très importante collection d’ampélographie, de documents, objets, outils, tableaux relatifs à l’histoire du vin et de la vigne. La visite est rythmée par les planches tirées de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert puisque le Château Lagueloup propose la totalité des objets représentés dans le célèbre ouvrage.

L'inscription du château Lagueloup  sur la liste des Monuments Historiques girondins représente une avancée significative dans le domaine de la protection patrimoniale car rares sont les édifices classés au nom du Patrimoine industriel.

 


Publié le 27 mars 2018

Le potager refleuri grâce au CMJ

Mains sales et ratissage au programme de ce lundi 26 mars pour les Conseil Municipal des Jeunes qui a refleuri le jardin partagé. 

En attendant les plants de légumes, ce sont les fleurs et les plantes aromatiques qui ont pris racine. Les jeunes étaient enthousiastes de mettre les mains dans la terre et d'enrichir leurs connaissances florales grâce aux conseils de leur "maître " jardinier, Frédéric ZOHAR, devenu un expert en jardin depuis la création de ce projet participatif... Le potager sera fin prêt pour le 8 avril date du salon du jardin pour lequel le CMJ sera une nouvelle fois présent et actif.  


Publié le 26 mars 2018

Les scolaires sur les traces de Cro Magnon

Il y a des raisons de se lever plus valables que d’autres…

Parions que le 29 mars prochain, les enfants de Ce1 et Ce2 de l’école de Portets, n’auront aucune difficulté pour se rendre à l’école dès l’aube. Pas question de salle de classe, mais d’un séjour en Dordogne pour y découvrir le berceau de Cro-Magnon. Un voyage éducatif pour une immersion préhistorique in situ après la théorie scolaire.  Au programme : Lascaux II, le parc du Thot, un atelier fouille, et une étape à Roc de Gazelle pour un aperçu des techniques préhistoriques. Une jolie aventure sur 2 jours concoctée de longue date par la directrice de l’école élémentaire, Élodie Tastet, et Alexandra Raynaud, une enseignante. Un projet rendu possible grâce notamment à la vente de gâteaux lors des petites manifestations scolaires et à la recette générée par les photos de classes… Retour des aventuriers le 30 mars dans la soirée, fatigués mais avec des souvenirs plein la tête. Un grand merci aux encadrants, aux organisateurs qui animent l’école et font bouger les enfants hors du cadre de l’enseignement conventionnel.       

 

Publié le 23 mars 2017

« Le local » un lieu à destination des jeunes de la commune

Un local destiné aux adolescents de la commune verra prochainement le jour à Portets.

La municipalité avait en tête ce projet depuis son élection, elle vient de libérer un espace pour le concrétiser afin que la jeunesse Portésienne puisse disposer d’un lieu agréable, abrité, sécurisé et prônant le bien-vivre ensemble. 

Pas n’importe quel lieu, il s’agit d’une vaste pièce située au rez-de-chaussée de la maison du Chéret et qui abrite déjà quelques associations. L’endroit est déjà accueillant avec ses larges poutres apparentes et ses murs en pierre, mais des travaux supplémentaires devraient lui apporter une touche plus actuelle. L’idée est de meubler et d’aménager l’espace avec un coin canapé - télévision, d’y positionner un baby foot, de confectionner une bibliothèque, une ludothèque et peut-être même d’y adjoindre une console de jeu et des ordinateurs, bref tout ce qui peut favoriser le lien et l’échange. L’ouverture de ce lieu, chapeauté par un adulte, est programmée pour la rentrée de septembre, le temps d’organiser les travaux et de prévoir son fonctionnement. Une initiative pour la jeunesse qui n’a pas forcément les moyens de se déplacer ni la possibilité de se rencontrer. Le maire et son équipe sont soucieux de répondre à une demande réelle, le dispositif sera donc amené à évoluer selon son succès ou les attentes de la nouvelle génération de Portésiens. Les modalités d’inscription et de fonctionnement vous seront communiquées un peu avant son inauguration.

Découvrir l'aloé véra                   à Portets


La commune compte depuis peu un nouvel entrepreneur, Dominique GORDIEN vient de créer son activité autour de la distribution de produits bien-être à base d’aloé véra. On accorde à la plante une multitude de bienfaits et des propriétés répondant à nos préoccupations d’un mieux être au quotidien tout en privilégiant l’origine naturelle des produits. C’est certainement cela qui a séduit Dominique avant de se faire parrainer et de rejoindre l’équipe de vente de « Forever Living » entreprise pionnière en matière de distribution et de culture bio et éthique d’aloé véra.

«Trouver un équilibre » nous livre Dominique, qui voit dans cette nouvelle voie un moyen de lier une activité professionnelle à son besoin de communiquer et de prodiguer de la bienveillance au quotidien. Un interlocuteur formé, volontaire pour vous initier à la mystérieuse plante grâce à une gamme extrêmement large de soins. Le terme de découverte est celui qui est le plus adéquat pour résumer l’action de notre entrepreneur : «pas de vente sans avoir cerné les besoins de chacun » indique Dominique qui est là aussi pour conseiller sans contraindre, il lui arrive même de freiner l’achat si celui-ci n’est pas justifié par une utilisation pondérée.

Pour découvrir la gamme des produits, vous pouvez contacter par mail Dominique GORDIEN, il réalise régulièrement des sessions de présentations avec des tests, histoire d’être définitivement convaincu.

 

Mail : daloev@hotmail.fr

Publié le 19 mars 2018

Une journée pour l'emploi

UNE JOURNÉE POUR L'EMPLOI, POUR TOUS !

 

La Mission Locale des 2 Rives, en partenariat avec Pôle Emploi Langon, organise une Journée pour l'Emploi le mercredi 19 avril 2018, de 9h à 13h, au Sporting de Podensac.

 

Lors de cette journée, les candidats (entrée et sortie libres, sans inscription) pourront rencontrer des employeurs, des centres de formation, des partenaires de l'emploi... et consulter des offres d'emploi (contrats d'apprentissage, contrat de professionnalisation, travail saisonnier, CDD, CDI...)

 

Sans conditions d'accès, gratuite, cette journée s'adresse à TOUS les demandeurs d'emploi.

 

Contact : Mission Locale des 2 rives, 14/16 route de Branne, 33410 CADILLAC

Tél. : 05.57.98.02.98

Publié le 12 mars 2018

Une pluie de confettis

Quelques dizaines selon la police, près d’un millier selon les organisateurs, la vérité sur le nombre exact de participants au Carnaval des Enfants se situe certainement entre les 2… Une chose est certaine : il y avait du monde ce samedi 10 mars dans les rues de Portets.

Beaucoup de monde et beaucoup de bruit pour honorer ce Monsieur Gourmand, fabriqué de la main des enfants inscrits à l’accueil périscolaire des écoles. Les enfants se sont impliqués de A à Z dans la construction de cette après midi de déguisements, supervisée par le coordinateur des écoles, Frédéric ZOHAR.

Le son était assuré pour cette édition par la Batucada « Tim’ Bodé »  qui a fait vibrer tout Portets pendant le défilé ! Un défilé ponctué d’une étape dansante autour d’une démonstration de capoeira par la compagnie « Corps à Cœur » et d’une halte musicale sur la place de l’église où les enfants ont pu se défouler en tapant sur tout ce qui pouvait faire du bruit !

De retour à l’Espace Culturel La Forge, le goûter proposé par les parents d’élèves a permis de reprendre des forces pendant que la batucada n’en finissait plus de jouer.

Dernier acte, de ce riche carnaval, le concert de la compagnie Frakassophone. Un instant pour regarder et écouter après avoir été les acteurs et les musiciens de ce samedi. Chants mystérieux, musique étonnante sortie d’une scie, de verres remplis d’eau, de clés à molette ou encore de râpes à fromage. Les notes  émergent d’on ne sait où, mais l’harmonie est là, bien présente, pour nous entraîner dans ce drôle de rêve.  Les enfants, qui avaient eu la veille un petit aperçu à l’école du concert, étaient ravis de revoir les artistes sur scène.

 

Vers 18h, la journée se terminait déjà, une journée un peu spéciale où l’on a pu voir une minnie poursuivre un super héros, un zombie peu effrayant et des châteaux forts avec des jambes… Sous une pluie de confettis, l’ensemble des organisateurs s’est démené avec joie. Un grand merci à Mathilde AVIGNON, à Christiane CAZIMAJOU, à Pacôme, aux animateurs des TAP et des accueils périscolaires maternelle et élémentaire et à tous les participants qui ont fait de cette journée une parenthèse d’insouciance collective.         


Publié le 7 mars 2018

La reconnaissance du travail de vigneron

Le salon de l’agriculture de Paris vient de se terminer et avec lui les nombreux concours autour de la gastronomie dont celui très réputé du vin. Un concours où le travail de trois châteaux Portésiens a été récompensé par l’obtention de médailles pour des cuvées 2016 et 2017.

Le château de l'Hospital vient de finir d'être réhabilité. Ci-dessous Laurent Lasserre le maître de chai satisfait de cette reconnaissance 

2 médailles d'or pour le château Vieux Gaubert. Également une reconnaissance pour Dominique Haverlan son propriétaire.

Tout le Palmarès : 

Concours Général de Paris

« Seulement quelques châteaux concourent, la participation demande un engagement de temps et d’argent, il faut donc cibler quelques rendez-vous » nous précise Nicolas Amanieux du château de l’Hospital qui vient de décrocher une médaille d’argent pour son blanc 2017. Ce genre de distinction permet de faciliter l’obtention de marchés internationaux et a le mérite de reconnaître le travail du maître de chais, en l’occurrence Laurent Lasserre. Particularité, la cuvée 2017 a reçu l’agrément « vin bio », une volonté des responsables de travailler dans ce sens pour qu’à terme ce soit toute la production qui bénéficie de ce label. Le château de l’Hospital est en pleine renaissance tant au niveau de ses vignes que de sa magnifique demeure entièrement restaurée en plein cœur de Portets. 

 

Du côté du Château Vieux Gaubert, malgré deux distinctions « or »  l’humilité est de mise.  Un détachement mais une réelle satisfaction pour Dominique Haverlan, le propriétaire qui place ses rouges 2016 et 2017 (cuvées Benjamin de Vieux Gaubert) sur la plus haute marche du podium. C’est encore une fois la reconnaissance d’un travail de précision remis chaque année en question par les aléas climatiques. Le château, bien installé dans les Graves, se nourrit de son expérience pour en demander toujours plus à son vin, une injonction synonyme de plaisir pour les amateurs.

 

Le troisième château honoré à Paris, c’est le château Doms lui aussi habitué des récompenses. Ses  propriétaires, Amélie et Hélène Durand admettent l’utilité pour le grand export mais elles retiennent avant tout comme leurs confrères et consœurs le sentiment de reconnaissance. Cette fois c'est le blanc 2017 qui a reçut la médaille de bronze, il sera peut-être bu à l'autre bout du monde... Anecdote exotique, exporté au Canada après de longs questionnaires et finalement une dégustation favorable, Amélie fut amenée à dédicacer ses bouteilles devant un stand où la médaille était davantage mise en avant que l’appellation. Une médaille gage pour les nord-Américains d’un excellent vin superbement maîtrisé par les vignerons, d’où la dédicace.

Amélie Durand, propriétaire du château DOMS estime presque nécessaire de présenter ses vins aux concours. La reconnaissance par la médaille est un cadeau.  


Ces trois châteaux œuvrent pour la médiatisation « oenoculturelle » de notre commune, comme d’autres. Il faut effectivement préciser que de nombreux autres châteaux sont régulièrement récompensés pour leurs efforts et leur engagement dans les Graves. On peut évidemment citer le château de la Tour Bicheau, le château de Portets, le Clos Lamothe, le château Crabitey… cette liste non exhaustive démontre le dynamisme de l’activité viticole en général, mais Portets avec ses 25 châteaux sur site  est une figure de proue de l’appellation.

Publié le 1er mars

Salon du jardin, le programme

Comme annoncé précédemment, le prochain Salon du Jardin de l'association FloriGraves aura lieu le dimache 8 avril de 9h00 à 18h00 dans le parc du Chéret. Le programme officiel est désormais connu, c'est avec plaisir que nous vous le partageons.

Raymond le jardinier promulguera ses conseils, et plusieurs ateliers et une exposition seront ouverts au public. Il faudra également assister aux spectacles équestres qui ont été applaudis au dernie jumping de Bordeaux. Évidemment, la manifestation repose avant tout sur les nombreux exposants : horticulteurs, pépiniéristes, paysagistes, céramistes, vanniers, apiculteurs, artisans d'art....

Le mieux est encore de télécharger la plaquette ci-jointe pour ne rien manquer de cette journée... florissante bien sûr !  

Télécharger
LE FLYER DU SALON DU JARDIN
Flyer recto verso 2018.compressed.pdf
Document Adobe Acrobat 868.4 KB

Publié le 1er mars

Carnaval c'est le 10 mars

Déguisements, musiques, chahuts et rires enfantins samedi 10 mars à Portets, tout ceci ressemble fort à l’esprit du carnaval perpétué depuis… personne ne sait d’ailleurs trop depuis quand remonte la tradition, mais une chose est sûre, les occasions de s’amuser ne se perdent jamais. C’est effectivement dans ce but que le Carnaval des enfants est organisé… Pour cette édition, monsieur gourmand prendra la tête du défilé, il sera certainement suivi des enfants du périscolaire qui l’ont imaginé et construit depuis plusieurs semaines, pas question alors de le brûler ! Un goûter attendra à l’Espace Culturel la Forge les pirates, les princesses, les super héros, les monstres… Enfin, le concert servi par la compagnie Fracas et offert par la municipalité clôturera cette après-midi de fête. Ce dernier acte promet une musique surprenante, étonnante grâce à un «intrumentarium » totalement loufoque mais qui immerge l’auditoire dans un univers fait de résonances, de souffles, d’impacts, de chants bizarres, de douceur, d’énergie !

 

Pratique :

Défilé 15h en costume (Espace Culturel la Forge)

Goûter 16h30

Concert 17h00        

 

Publié le 28 février 2018

Un parking tout neuf !

Le parking en face de l'église a retrouvé son accessibilité. Régulièrement inondé, défoncé et dangereux, ce lieu de stationnement méritait une rénovation totale. L'entreprise Sauvanet également retenue pour les travaux du quartier de Chaye vient de finir ces travaux de réhabilitation. Il faudra encore attendre quelques jours avant de pouvoir à nouveau se garer sur ce parking bien pratique pour accéder à la poste ou encore faire ses courses au marché du mercredi.

Avant

Après


Publié le 22 février 2018

Réunion pré-carnaval

Carnaval c'est le 10 mars... Une jolie après-midi est d'ores et déjà programmée mais le comité d'organisation a besoin de volontaires supplémentaires pour assurer le bon déroulé de la manifestation. La réunion du mardi 27 février à 18h30 (salle du conseil) permettra de recenser les forces en présence et de répartir les tâches. Comme il n'y a pas de petite aide... vous êtes bien sûr tous invités !!!

Publié le 22 février 2018

La boule lyonnaise commence fort !

La boule lyonnaise deviendra t-elle sport olympique en 2024 ? La question est en suspens et pourrait bien gratifier ce sport d'une couverture médiatique hors normes. À savoir si le club de Portets enverra des athlètes représenter la France aux JO est une autre histoire que le président du club, Alain BERNADET, ne se pose même pas, pour lui l'objectif est avant tout de faire une belle saison 2018, et de ce côté l'année s'annonce prometteuse...

 

L'épreuve de la doublette qui associe 1 adulte à 1 enfant a permis a Jennifer Bonneron et Jean-Pierre Cattet d'accèder à la plus haute marche du podium lors du dernier concours, rien de tel pour fédérer un club. D'autant plus que chez les U15 Quentin Gérard-Marionneau se distinguait en étant sélectionné pour participer à un stage national organisé par la Fédération Française de sports-boules. Le Président, Alain Bernadet, félicite bien sûr ces jeunes pour leurs excellents résultats, il souligne également le comportement particulièrement positif de l'ensemble de cette jeunesse engagée à prendre la relève, une génération qui devra cependant encore patienter car chez les séniors, les 2 équipes engagées lors des championnats des clubs sont qualifiées pour les ½ finales avant même la dernière journée. Pour finir sur cette jolie moisson de ce début d'année, il faut noter le succès mérité d'une des équipes engagées lors du trophée Antonioli en hommage au président agenais.

 

Confirmation d'un travail de plusieurs années, le club de Portets s'inscrit désormais comme un outsiders solide face à de grandes formations soutenues par des villes comme Limoges ou encore Chatelleraut. Parrain depuis quelques années de l'école élémentaire de Portets, le club annonce la reprise de l'initiation scolaire le vendredi après-midi. Plusieurs joueurs importants sont d'ailleurs issus de cette initiation, preuve qu'il suffit d'y goûter une fois pour ne plus vouloir décrocher de ce sport qui allie endurance et qualité technique. 

 

 

 

 

 

 

 

La ligue d'aquitaine de Sport boule réunie à Portets


Publié le 20 février 2018

Élagage de la cour d'école épisode 2 !

Après une première tentative avortée pour cause d'intempéries, l'équipe des services techniques est de nouveau sur le pont pour en finir avec les branches. Cette fois, elle s'est adjoint l'aide de l'entreprise de Serge HERTZ spécialisée dans l'élagage. Avec une nacelle et un broyeur de branches, le travail sera moins fastidieux, d'autant plus que la ripe de bois récupérée fera office de paillage pour les massifs de la commune. Fin des travaux prévue pour vendredi 23 au soir.